Camping Etoile d'Argens
20 juillet - Départ
2 jeunes femmes de la réserve indigène San Lorenzo - Camping Fréjus Ecolodge L\'Etoile d\'Argens

La fondation

Ecolodge l’Etoile d’Argens

S’engager pour aider

Une Fondation pour aider, protéger et agir

Créée par la volonté de Michel Raffaelli, propriétaire du camping, la Fondation Climate Watcher (CW) s’est donnée pour mission de financer ou de co-financer de nombreux projets citoyens de par le monde. Des programmes visant à aider celles et ceux qui en ont besoin, à préserver l’environnement et à protéger la faune et la flore. Pour cela, chaque année, une partie des bénéfices du camping Ecolodge L’Etoile d’Argens sont reversés à la Fondation.

Sages femmes colombiennes participant au rituel de purification - Camping Fréjus Ecolodge L\'Etoile d\'Argens

Les projets qui nous
tiennent à coeur

Construire
une école antisismique au Népal

Karuna-Shechen, l’association créée par Matthieu Ricard, fait construire une école antisismique dans la Ruby Valley au Népal, à 2000 mètres d’altitude, dans le village nommé Kharsa. La région partage de nombreuses caractéristiques d’une région himalayenne, comme l’isolement, le froid, des routes d’accès très difficiles, une population locale démunie, etc. En 2015, un séisme a frappé la Vallée, causant d’importants dommages affaiblissant davantage les populations vulnérables. L’éducation a fortement été impactée.

Les problématiques principales liées à l’éducation au Népal :

  • Les écoles communautaires sont peu financées, manquent de personnel et disposent d’infrastructures insuffisantes. L’école de base Shree Kharsa Gau Basic School dans le village de Kharsa est confrontée à ces problématiques.
  • En raison du manque de ressources, l’école n’est pas en mesure de construire des salles de classe et les enfants sont contraints d’étudier dans des pièces qui ne sont pas à l’abri des tremblements de terre et qui ne sont pas étanches.

Le projet vise à étendre les infrastructures scolaires existantes en ajoutant de nouveaux bâtiments à ceux qui existent déjà. Les matériaux sont des matériaux locaux et le personnel est local, ce qui permet de créer de l’emploi dans cette zone.

L’objectif est donc le suivant : créer un environnement sûr, créatif et adapté aux enfants à l’intérieur de l’école pour dispenser une éducation de qualité.

Missions prévues :

  • Construction d’un nouveau bâtiment avec 4 salles de classe
  • Une salle de jeux
  • Un nouveau bloc sanitaire
  • Une nouvelle cuisine et une salle du personnel
  • Aménagements paysagers

Résultats escomptés :

  • Les salles de classe seront sûres et résistantes aux intempéries et séismes
  • La salle de jeux permettra aux enfants de jouer à l’intérieur, ce qui sera particulièrement utile en cas de pluie ou de neige ; et leur fournira un espace créatif pour s’épanouir
  • Les toilettes seront améliorées et plus hygiéniques
  • La cuisine et la salle du personnel permettront d’accueillir davantage d’équipements et d’améliorer la prestation de services.
  • L’aménagement paysager rendra l’école plus sûre et offrira plus d’espace extérieur aux enfants pour jouer
  • La communauté locale disposera de compétences et de connaissances pour construire des bâtiments antisismiques et respectueux de l’environnement à partir de matériaux locaux

La fondation d’ECOLODGE se porte philanthrope du projet et finance une partie. La livraison de l’école est prévue pour 2024.

Photo fondation karuna shechen

Accompagner les femmes indigènes renouant avec les savoirs ancestraux en Colombie

Un diagnostic de l’« Asociacion de mujeres custodias de saberes ancestrales », soit l’association des femmes gardiennes des savoirs ancestraux (indigènes) située dans la réserve indigène San Lorenzo, dans les Caldas en Colombie, a été effectué au début de l’année 2022.

Leur priorité et urgence aujourd’hui est de permettre aux femmes d’accoucher sereinement, dignement et en toute sécurité, à distance des hôpitaux dans lesquels elles subissent des violences gynécologiques et obstétriques. Pour ce faire, elles ont besoin d’un local avec matériel chirurgical. Des femmes médecins sont habilitées à pouvoir intervenir et on compte 22 sages-femmes dans le village. Aujourd’hui, les femmes qui aident les autres à accoucher chez elles ne sont pas rémunérées.

Jeunes femmes Colombiennes de la réserve indigène San Lorenzo - Camping Fréjus Ecolodge L\'Etoile d\'Argens

Les systèmes familiaux à San Lorenzo – plus généralement en Colombie – sont encore très patriarcaux et les femmes ne possèdent pas d’indépendance économique puisqu’elles n’ont pas de travail rémunérateur. Isolées, elles subissent des violences physiques, verbales et domestiques. Les femmes de l’association pratiquent une médecine douce à base de plantes, d’huiles et de massages pour tout type de maladie et pour préparer les corps des femmes à l’accouchement. Elles souhaitent cultiver les plantes médicinales sur un terrain que la Fondation Ecolodge L’Etoile d’Argens compte financer avant la fin de l’année 2022. L’objectif, par l’acquisition du terrain, est de leur permettre de valoriser leurs différents travaux d’agriculture, de couture et de cuisine grâce à la construction d’un bâtiment destiné à ces projets.

Une grande majorité d’entre elles sont couturières et fabriquent les uniformes des écoliers, les serviettes de bain pour le village ainsi que les serviettes hygiéniques écologiques. Elles n’ont pas suffisamment de matériel ni de matériaux pour approfondir leur travail. Nous avons pu financer deux machines à coudre industrielles lorsque le diagnostic a été effectué en mars dernier. Elles souhaitent sensibiliser davantage les femmes aux protections hygiéniques qu’elles fabriquent, car les protections classiques comportent des produits dangereux et irritants pouvant provoquer infections et maladies diverses. De plus, étant donné la mauvaise gestion des déchets au sein du territoire, les protections jetables sont rejetées dans la nature et polluent les sols.

Indigènes pratiquant un rituel de purification en Colombie - Camping Fréjus Ecolodge L\'Etoile d\'Argens

La démarche du mouvement s’inscrit dans une dynamique spirituelle ancestrale. Les membres de l’association pratiquent plusieurs formes de rituels afin de purifier, protéger et envoyer leurs intentions. Le but n’est pas de contrer le patriarcat, mais bien de rendre les femmes indépendantes. Elles ne se considèrent pas comme féministes, bien que le mouvement s’apparente à un mouvement féministe. Elles distinguent l’amour et la lutte : elles ne « luttent » pas contre un système, mais elles œuvrent avec leur cœur. Leur doctrine : « Lorsqu’une femme se connecte à son essence féminine, elle se souvient d’être le parfait reflet de Mère Nature. Elle découvre dans un environnement magique que tout ce dont elle a besoin réside en elle. Pour cela, il est nécessaire de se connaître et de renforcer la médecine qu’elle porte en elle. »

Sage femme colombienne avec une tenue colorée - Camping Fréjus Ecolodge L\'Etoile d\'Argens